Ipad air 2 cover Uncovering the Politics of Peanut Butter-xperia m2 blanc-psjxqc

La plupart des adultes ont vA�cu ces moments dans l’allA�e de l’A�picerie ou A� la table de la cuisine quand ils se rendent compte qu’une collation prA�fA�rA�e de l’enfance n’a jamais goA�tA� comme avant.

Le temps et les palais en expansion peuvent A?tre blA?mA�s pour une partie de ceci. Mais certains aliments ont un goA�t diffA�rent parce qu’ils sont diffA�rents. coque ipad mini 4 Une toute petite catA�gorie de livres Dan Koeppel Banana: Le destin du fruit qui a changA� le monde et Jennifer 8. Lee Fortune Cookie Chronicles, pour nommer un couple a jailli pour tracer les machinations corporatives, les mA�urs culturelles et la tourmente politique qui dans de nombreux les cas sont devenus les principaux influenceurs de quoi et comment nous mangeons.

Krampner commence son histoire avec les origines des arachides et du beurre de cacahuA?te, en soulignant que si l’utilisation rA�pandue aux A�tats-Unis ne date que de la fin des annA�es 1800, ce n’est pas une concoction entiA?rement originale. Il y a environ 3 000 ans, les Indiens d’AmA�rique du Sud broyaient les arachides et les mA�langeaient au cacao, et les personnes vivant en Afrique de l’Ouest mangeaient des arachides moulues depuis des centaines d’annA�es. Selon Krampner, trA?s peu d’arachides, lA�gumineuses ayant plus de points communs avec les haricots ou les pois que les noix ou les amandes, A�taient cultivA�es aux A�tats-Unis au moment de la guerre civile, mais cela a changA� avec l’invention d’un meilleur matA�riel de rA�colte.

Toutes les arachides ne sont pas crA�A�es A�gales. Il y a quatre principaux types de cacahuA?tes cultivA�es aux A�tats-Unis: Virginias, Valencias et Spanish arachides. En A�crivant sur les diffA�rentes variA�tA�s, Krampner explique comment le beurre d’arachide n’est pas tout A� fait le mA?me qu’au dA�but personnaliser galaxy s5 ou mA?me rA�cemment il y a 40 ans: il A�tait principalement composA� de Virginias et d’arachides espagnoles. Mais Krampner dA�crit comment les coureurs qui sont plus faciles A� rA�colter et A� obtenir un goA�t plus homogA?ne par lots sont devenus la lA�gumineuse de choix car le beurre de cacahuA?te est passA� d’un produit dominA� par de petites marques rA�gionales que les clients achetaient au magasin gA�nA�ral. par quelques marques nationales et achetA� dans des pots en plastique sur les A�tagA?res des supermarchA�s.

Et puis, il y a la question de savoir qui a inventA� le beurre de cacahuA?te. Le livre note qu’il n’est pas tout A� fait clair qui A�tait la premiA?re personne A� crA�er une propagation A� partir de cacahuA?tes moulues et rA?ties. C’A�tait peut-A?tre John Harvey Kellogg, l’un des fondateurs de l’empire cA�rA�alier. Mais il aurait pu s’agir de George Bayle, le propriA�taire d’une entreprise de restauration rapide de Saint-Louis maintenant disparue.

Krampner est exhaustif dans ses rapports sur le beurre de cacahuA?te et les diverses escarmouches dans la bataille pour la domination dans l’industrie, avec Peter Pan A�mergeant comme la marque numA�ro un, seulement pour perdre ce titre A� Skippy, qui l’a abandonnA� A� aujourd’hui meilleur vendeur, Jif. Par exemple, il va mA?me jusqu’A� traquer l’arriA?re-petite-fille de George Bayle dans un effort (en vain infructueux) pour en apprendre davantage sur ses exploits de beurre d’arachide. Et Krampner a A�galement interviewA� un certain nombre de personnes qui travaillaient auparavant dans les usines et les bureaux des trois marques.

Mais une noix qu’il A�tait incapable de craquer A�tait de pA�nA�trer dans p9 lite coque une usine appartenant A� l’une de ces sociA�tA�s ou de parler aux dirigeants actuels des entreprises de l’endroit oA? ils voient du beurre de cacahuA?tes A� l’avenir. Smucker (propriA�taire de Jif) a tous refusA� (ou carrA�ment ignorA�) les efforts de Krampner pour les inclure dans le livre. Alors qu’il documente consciencieusement tous les appels tA�lA�phoniques non retournA�s et les e-mails qui ne vont nulle part, c’est un morceau de puzzle de beurre d’arachide. Herb Dow, le rA�dacteur en chef de ce film, a A�tA� victime de l’A�crasement de dot com de 2000. Krampner interviewe A�galement des groupes A� but non lucratif et d’autres qui travaillent A� l’utilisation du beurre de cacahouA?te pour lutter contre la faim dans les pays en dA�veloppement. nations. (Un fait intA�ressant: la consommation au Canada est plus A�levA�e par habitant que celle des A�tats-Unis.) Au lieu de cela, le livre est rembourrA� de 298 pages avec des recettes qui sont principalement des curiositA�s et un chapitre sur la musique au beurre d’arachide. Alerte Spoiler: Il n’y a pas grand chose, mA?me si Elvis A�tait un fan cA�lA?bre.

Mais Creamy Crunchy est portA� par Krampner affection A�vidente pour son sujet. Parmi les recettes incluses dans le livre est l’un des siens pour un sandwich doublA�, Simon et Garfunkel, impliquant un bagel de blA� entier, beurre de cacahuA?te, fromage mozzarella, champignons et ail, entre autres ingrA�dients. Au dos du livre, il inclut ses classements personnels des meilleures marques de diffA�rentes catA�gories (parmi elles, des marques crA�meuses, croquantes, internationales et les meilleures fabriquA�es A� partir des diffA�rents types de cacahuA?tes)..